bandeau

Connexion:

Login:
Password:

[Obtenir un compte]
Loppsi, non à la censure du net


Un blog minimaliste, sur fond blanc, qui tiens sur ma petite télé 33cm, quand je vais le voir depuis ma Wii :)

Merci à ceux qui m'ont aidé pour le design

Bannière ©Elromanozo

Derniers commentaires:

bijouxguess : En comparaison avec d'autres sacs à main Guess cél...
Pédro Torres : Pas cool, mais ça permet d'avoir de tes nouvelles :-)
Creek : Voici la version album, celle qui n'est pas ce...
Yenyen : Eh eh, tu sais que j'ai fait des parties de donjon...


Hijo de la luna ♫ - 09-11-2006 - Humour & Musique


Dis-moi lune d'argent ...
Une chanson que je trouve magnifique. Je l'écoutais en boucle quand j'étais en stage, donc été 2005.

Elle existe en deux versions, espagnole et française (présentées ici respectivement) :





Cliquez ici pour les paroles


Aldebert - Les Paradis Disponibles - 08-11-2006 - Humour & Musique


La pochette du nouvel albumJ'ai passé la journée de boulot avec cet album dans les oreilles, et dans la rue j'ai du mal à ne pas fredonner cette chanson...

Cet album, c'est le nouveau-né d'Aldebert, un chanteur que j'affectionne et que j'ai réussi à faire aimer à mon mec (miracle !)



Voilà, Aldebert, ca fait 2 ans que je connais, c'était un ami de ma promo d'IUT qui m'avait fait connaître, c'est lui aussi qui m'a fait découvrir et aimer (en vrac et non exhaustivement) : Ridan, Mes souliers sont rouges, Les ogres de barback, Debout sur le Zinc, et plein d'autres groupes de musique vraiment vraiment bien ^^

Merci pour tout Alexis, qui ne lira probablement jamais ce message...

Pour en revenir à l'artiste qui nous interesse, pourquoi je l'aime ?
Il a fait un effort, il s'est habillé en orange pour aller avec mon Blog, merci Aldo
Le personnage est touchant, compose beaucoup de chansons sur l'enfance, les souvenirs, le bonheur (qui est un theme somme toute assez usité), l'amour (sans être trop guimauve non plus). Les musiques sont rythmés, ça Swing comme on dit dans les guinguette style années 50...
Je fais pas reference aux années 50 impunément, certaines chansons font un peu rétro, mais c'est plaisant. L'instru est simple, même si dans le 3e album (le nouveau) il y a des petits passages étonnant.
Pour finir, on sent que la plupart du temps, il chante avec le sourrire, et c'est bien ^^

Un site de musique utilise pour le décrire une expression qu'il a lui même utilisé dans un de ses chansons : un peu adulte, un peu ado... c'est une formule un peu fourre-tout je trouve, mais trouvez-y ce que vous voudrez ^^

Pour conclure : "Aldebert c'est bon, mangez-en"


Le Labyrinthe de Pan - 08-11-2006 - Ce que Paf pense de...


Alors que dire sur ce film, et dans quel ordre ?

Commençons par le Synopsis d'AlloCiné :
Ofélia et le livre qui lui explique les épreuves
Espagne, 1944. Fin de la guerre.
Carmen, récemment remariée, s'installe avec sa fille Ofélia chez son nouvel époux, le très autoritaire Vidal, capitaine de l'armée franquiste.
Alors que la jeune fille se fait difficilement à sa nouvelle vie, elle découvre près de la grande maison familiale un mystérieux labyrinthe. Pan, le gardien des lieux, une étrange créature magique et démoniaque, va lui révéler qu'elle n'est autre que la princesse disparue d'un royaume enchanté.
Afin de découvrir la vérité, Ofélia devra accomplir trois dangereuses épreuves, que rien ne l'a préparé à affronter...


Ne commettez pas la même erreur que nous, n'allez pas voir ce film en vous disant "chouette, un conte de fée !"... Ce film est trash, ce film est gore et donne aucun espoir.

Attention, je ne dis pas qu'il ne faut pas aller voir ce film, bien au contraire ! Ce film est excellent, et surtout très très esthétique.

Passons en revue les dires des critiques :

Magnifique. Merveilleux. Immense. Chef d'oeuvre. (Le journal du dimanche)
Une Maestria sidérante. (Le point)
Virtuose (Le Figaro) Brillant (L'Express) Envoutant (Télérama)
Efficace et élégant (Le Monde)


Le faune, inquietant non ?

Bon, ce genre de critique, avouons-le, ne sert à rien... On peux dire la même chose des Rivieres pourpres, de Godzilla, des Visiteurs... (pourquoi je sors que des films avec jean réno moi ?) et encore j'en zappe... les deux seuls critiques pertinentes que j'ai trouvé sont :

Ceux qui l'ont vu ne s'en remettent pas (Score, un peu prétentieux quand même)
Un film puissant, visuellement magnifique (Le canard enchaîné)


Distribution des tickets de rationnementsC'est vrai qu'il est puissant ce film. Le Capitaine Vidal est joué par Sergi Lopez, décidement bon acteur quand il s'agit de faire les tordus. Le rôle de taureau qui lui ont donné lui va comme un gant, et sur certaines images on ressent vraiment le fachisme qui se dégage du personnage (chapeau aux costumiers, les uniformes des franquistes sont tres convainquants, comme ceux des rebelles d'ailleurs)

Ce film est interdit aux moins de 12 ans, et sérieusement, ça ne tiendrais qu'à moi, il serais interdit aux moins de 16. Il y a une telle violence physique et morale... Un exemple ? d'accord... A un moment, un rebelle français se fait soigner la jambe par un docteur qui lui dit qu'il n'y a pas d'autres moyen que de l'amputer.
Un film politiquement correct se serait contenter de le dire.
Un film un peu choquant aurait montré le docteur sortant sa scie.
Un film qui veut choquer les âmes sensibles et imaginatives aurait fait un gros plan sur le visage du docteur entrain de scier la jambe...
Un ptit air de déjà vu, non ?
Et bien Le labyrinthe de pan a fait un gros plan sur la jambe gangrenée du rebelle, la scie s'enfonçant comme dans du beurre, à travers l'os pourri et les chairs violacées. L'image ne dure qu'une seconde à l'écran, mais c'est bien plus que ce à quoi on s'attend. Ca choque évidemment, mais ça donne le ton du film.

Les soldats franquistes achevent les blessés et les morts de 2 balles dans la tête (juste au cas où), on voit un rebelle torturé, le capitaine qui se fait des points de suture à vif, et en gros plan s'il vous plait !

Mais ce film est aussi et surtout un conte de fée, malgré tout, et comme il est dit dans le Synopsis, la petite Ofélia va affronter des epreuves qui la encore auront leur quota de trash. Voici leur représentation d'un Ogre, peut-être sont-ils comme ça dans les contes espagnols...

Shlaguevuk !!

Le personnage du Faune est très ambigu, on ne cesse de se demander s'il est gentil ou méchant, et évidemment je vous donnerais pas la réponse ;)

Je vous raconterais pas la fin, mais c'est un des meilleurs moments du film...

Aller, bonne séance !


L'Eugénie des alpages - 06-11-2006 - Humour & Musique


La Bande déssinée s'appelle "Le Génie des Alpages", mes parents en ont un tas qui prennent la poussière dans la maison de campagne de ma grand-mère, donc pour moi cette bédé est associée à l'odeur de... comment dire... vieille bibliotheque, pas moisi non, plutot une odeur de... je sais pas en fait lol. Enfin bref, plantons le décor :

Ca se passe donc dans les Alpes (sans déconner ?), les principaux protagonistes sont un berger qui vit dans une folie ambiante (et contagieuse), un chien de berger philosophe et improbable, une centaine de brebis avec une legere tendance à la rebellion, et quelques une inspirée de personnages celebres (la brebis Einstein, la brebis Rostand...), le bouc Romuald qui est un leader-né (dans ses rêves) et Athanase, l'apprenti berger.

Aux rangs des personnages secondaires : un lion, le sphinx, le saint bernard du voisin qui est bête à manger du foin, un renard qui chippe des brebis, un aigle qui veux rejoindre son aire... bref, beaucoup de vie et de délire dans cette BD, dont voici un court extrait :

Un très court extrait de la BéDé

Voici Athanase, un apprenti berger, qui explique au Sphinx (admirez comme il s'est bien aclimaté, il a un petit tonneau de vin comme les saint bernard) que sa maman lui a tricoté de très jolis pulls.

Dans le fond, une scène qui illustre très bien le côté completement barré de la série.

Le graphisme fait certes un peu vieillot (on est pas dans le registre du Manga ni des Comics Ultimate), c'est de la BD à la franco-belge quoi.
Enfin bref, une très bonne BD de F'Murrr, pour ceux qui aiment le n'importe quoi.




Apprenons ensemble les mots surement les plus utilisés de la langue française, surtout chez ceux qui perdent souvent leurs mots.

Truc [tʁyk] masculin :
Un truc désigne un objet ou un procédé, mais également, dans le domaine ferroviaire, cela désigne les wagons plats servant aux transports de marchandises.

Truc est aussi le nom donné en province à certaines montagnes arrondies, ainsi, nous avons en Haute Savoie un truc culminant à 1811m d'altitude (le mont truc), et puis un autre Truc de 1500m et des brouettes.

Mont Truc (en plumes)
Une belle gueule de vainqueur
La France n'est pas le seul expert mondial des trucs, puisque les Vietnamiens ont un Ministre Truc (Mai Ai Truc), dont voici la photo (en petit, parceque j'ai beau faire un blog halloween, y a des limites)


machin [ma.ʃɛ̃/] masculin :

John Machin est un mathématicien celebre, alors que son homonyme patronymique (qui a le même nom de famille quoi) est le "fameux" dessinateur du non moins fameux timbre Elizabeth II type Machin.

Dans le langage courant, c'est surtout un mot général utilisé pour désigner une personne, une notion ou un objet qu'on ne veut pas ou qu'on ne sait pas nommer plus précisément.

A noter également que notre cher Charles 2 Gaules (le veinard) a balancé dans un des ses discours "ce machin qu'on appelle l'ONU", et vlan dans les dents !


En ce qui concerne le mot bidule, je n'ai rien trouvé de croustillant, mais Wikipédia, pour ne décevoir personnes, propose des résultats avec un indice de pertinence, et ça m'a sorti un lien vers la liste alphabétique des noms de brebis dans le "Génie des Alpages" (pertinence 0,3 %) ainsi que vers une théorie interessante, le Principe de Peter (0,2%) dont je vous ferais part prochainement.

J'espère que vous aurez beaucoup appris ce matin en ma compagnie ^^


Page : - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 -